MONTRÉAL

Jeudi 16 mai 2013 12h52
<span data-mce-mark="1">Edens Kenol a été reconnu coupable du meurtre prémédité de sa femme, jeudi, au palais de justice de Montréal.</span>

Edens Kenol reconnu coupable du meurtre de sa femme



Edens Kenol a été reconnu coupable du meurtre prémédité de sa femme, jeudi, au palais de justice de Montréal.

Kenol a mortellement poignardé Maria Altagarcia Dorval, 28 ans, le 21 octobre 2010, dans son appartement de Montréal-Nord. Elle avait appelé le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) six jours avant son assassinat, ainsi qu'à plusieurs reprises dans le passé.

Elle craignait son ex-conjoint et avait fait part aux policiers de menaces, de harcèlement et de violence conjugale de sa part. Son dossier avait été transmis au centre d'enquête, mais sa plainte n'a jamais été traitée.

Edens Kenol avait été détenu à l'institut Philippe-Pinel pendant des mois, à la demande du tribunal, afin de permettre aux médecins de déterminer s'il était apte à subir son procès. En février 2011, les psychiatres avaient finalement convenu qu'Edens Kenol comprenait les accusations qui pèsent contre lui et qu'il était en mesure de subir son procès.



À LIRE AUSSI
Le ministre Barrette demande à Jacques Turgeon de ne pas quitter son poste de directeur général du CHUM
>
SOCIÉTÉ

Le ministre Barrette demande au DG du CHUM de rester en poste

Arrondissement de Saint-Laurent : Une mosquée illégale entend contester son avis d'expulsion
>
SOCIÉTÉ

Une mosquée illégale à Montréal contestera son avis d'expulsion

Poursuivi pour diffamation, un citoyen de Boisbriand gagne contre la Ville | Un texte à lire sur ICI.Radio-Canada.ca
>
SOCIÉTÉ

Poursuivi pour diffamation, un citoyen de Boisbriand gagne contre la Ville